Association


L’Association Suisse Pour l’Analyse Transactionnelle (ASPAT) a été fondée le 16 mai 1977, avec des sections romande, alémanique et tessinoise. Les sections romande et alémanique sont ensuite devenues deux associations : l’Association Suisse d’Analyse Transactionnelle – Section romande et la Deutschschweizer Gesellschaft für Transaktionsanalyse. Toutes deux sont membres de l’association nationale, la SGTA-ASAT.

Cette dernière héberge divers groupements et commissions. Télécharger la liste des représentant⸱e⸱s et organes SGTA-ASAT.

Objectifs

L’ASAT-SR a pour objectifs de

  • promouvoir la connaissance, l’utilisation et le développement de l’AT
  • assurer la représentation professionnelle des Analystes Transactionnel⸱le⸱s
  • établir et entretenir entre ses membres des relations de confraternité et de collaboration dans l’exercice de la profession
  • contribuer au perfectionnement professionnel de ses membres
  • favoriser la recherche en AT

Lire l’intégralité des statuts (version 2008).

Accéder aux documents des dernières Assemblées générales.

Organisations faitières

L’ASAT-SR, la DSGTA et la SGTA-ASAT sont rattachées à l’association Européenne (European Association of Transactional Analysis), qui établit la majorité des règlements, notamment pour les examens AT. L’EATA est une association enregistrée au registre du commerce de Genève. Elle a été créée le 16 juillet 1976, douze ans après l’association fondée en Californie par Eric Berne : l’International Association of Transactional Analysis.

Éthique et déontologie

Nous nous engageons en faveur de la dignité humaine, l’autodétermination, la santé, la sécurité et la réciprocité. Nous adhérons aux principes éthiques de l’EATA, fondés sur les droits humains, et au code déontologique élaboré par l’ASAT. Le comité éthique de l’ASAT est le point de contact en cas de question.